Espace Formateurs
IFPS Fermeture estivale 2017
 
  Accueil Brèves des apprenants

Brèves des apprenants

Notifications par email
17/12/2015

Depuis le 1er avril, LEVIDCEN est une alternative à KEPPRA.
C'est une nouvelle spécialité de lévétiracetam indiquée dans le traitement de l'épilepsie chez l'adulte et l'enfant à partir de 1 mois, peut être utilisé en monothérapie ou en association avec d'autres médicaments. Il adapte le traitement de manière plus facile et plus pratique en  particulier pour les doses élevées.

Auteurs :

BP1A

17/12/2015 Persistance des effets indésirables par les traitements de Quinolones et Fluoroquinolones.
Il est important de rappeler les risques liés à la prise de ces antibiotiques afin de minimiser la survenue des effets indésirables.

En cas de survenue, consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Les principaux effets indésirables sont les tendinopathies, les neuropathies périphériques, les troubles du rythme cardiaque, la photosensibilisation, les troubles de la vision.

Auteurs :
BP 1A (FERJANI Olfa-JARRAR Haifa-TRIPADI Julia-PIGNON Benjamin)
17/12/2015

Le produit de chirurgie Ala-Octa est actuellement suspendu de la commercialisation après 41 cas de lésions oculaires (dont cécité) en Espagne.
ALA-OCTA
Un produit similaire composé en grande partie de la même substance : Le perfluoroctane (Meroctane) avait déjà été retiré du marché en Espagne et au Chili en 2013 suite à des cas de cécité.

Auteurs :

BP 1B (MIEUSSET Kimberley-LOUVRIER Marie-SENET Claire-Emmanuelle)

17/12/2015 Les médicaments anti-reflux (IPP) seraient la cause de problèmes rénaux Inexium, Ogastoro, Mopral pourraient entrainer des problèmes rénaux à long terme avec une augmentation de 20 à 50% du risque de développer une insuffisance rénale.
La cause serait la prise quotidienne au delà de huit semaines (pendant des années pour certains patients). C'est une nouvelle étude américaine qui pointe du doigt les potentiels risques encourus par les patients.

Auteurs :
BP 1 B(MIEUSSET Kimberley-LOUVRIER Marie)
15/12/2015

Les autotests du dépistage du VIH, disponibles en pharmacie depuis le 15 septembre 2015
selon les remboursables.

Le test est réalisé par le patient en prélevant une goutte de sang au bout de piqueur. Résultat en 15 mn.

Si positif, confirmation du diagnostic en laboratoire d'analyse ou centre de dépistage, par un test ELISA de 4ème génération.

 

L'autotest ne peut pas dépister une infection de moins de 3 mois et à une fiabilité proche de 100%.

Autotests VIH

Auteurs :
BP1B (TOUCHE Mélanie-TAFANELLI Manuella)

 

Notre site utilise des cookies. En continuant, nous supposons votre autorisation de déployer des cookies, comme détaillé dans notre politique de confidentialité.